Dans le bistrot des Hommes-Chiens,

Le regard posé de travers

Tente de bloquer son chemin.

 

Elle passe vite, elle défile,

Sans se douter que lui d’instinct

Il se concentre, il bat des cils,

Et l’on remplit son verre de vin.

 

Pour conserver l’image d’elle,

Dans le bistrot des Hommes-Chiens,

L’œil chaloupe comme les belles

Que l’on immortalise… Enfin !

Retrouvez-moi ici :