Ondée de juillet

— Tête de noire cascade,

Ton dos qui s’éloigne.

Retrouvez-moi ici :